Deux étrangères, une jeune Anglaise et une Australienne, vivant à Buenos Aires depuis quelques temps, ont créé un jeu de cartes pour apprendre à parler à la manière des Porteños, les Argentins de Buenos Aires !

L’idée est née à la suite de dizaines de malentendus entre leur langue maternelle, l’anglais et le castellano de Buenos Aires. Elles en discutaient en se remémorant les nombreux quiproquos dont elles avaient été victimes durant leurs premiers mois dans la capitale.

L’une d’entre elles avait pourtant en poche un diplôme de professeur d’espagnol ! En arrivant, elle était pleine de confiance…ce qui n’a pas duré…lorsqu’elle s’est heurtée à l’accent et à l’argot des Porteños, avec leurs expressions particulières. En discutant avec son amie Australienne, elles se sont dit qu’il était temps de faire quelque chose !

Elles se sont entourées d’Argentins qui les ont aidées à traduire bon nombre d’expressions et de phrases, qui ne figurent dans aucun dictionnaire et son pourtant sur toutes les lèvres ici. Elles ont ensuite fondé leur société : Go Flash, pour “apprendre en jouant le langage familier des Argentins”.

Il leur a fallu 8 mois pour réunir toutes ces phrases et leur traduction, dans le bon contexte, en prenant de nombreux avis pour être au plus près de la réalité.

Le fonctionnement du jeu

Cela fonctionne comme un jeu de cartes, avec 50 cartes bilingues anglais/castellano. Certaines combinent à la fois expressions locales et “gros mots”, d’autres font la synthèse de discussions familières, et les dernières abordent la drague et les relations intimes. D’un côté, en anglais, de l’autre en porteño.

Les règles basiques sont simples : on prend les cartes; un des joueurs en choisit une et la pose du côté de sa propre langue maternelle. Il a ensuite 1 minute pour donner ce qu’il pense être la meilleure traduction du groupe de mots. Si c’est juste, il continue de jouer, sinon il passe la main et garde sa carte pour l’étudier en fin de partie. Le gagnant est celui à qui il reste le moins de cartes.

De nombreuses variantes existent pour compliquer ces règles, tout est expliqué. On pourra entre autres demander au joueur de faire une phrase entière avec ses mots pour être davantage dans le contexte.

Les créatrices assurent que cela fonctionne en terme d’apprentissage et d’insertion : grâce au côté visuel et aussi au fait d’apprendre en s’amusant. Et le jeu permet aussi aux Argentins d’apprendre les expressions anglophones !

A connaître aussi…

Che Boludo, de l’expression favorite des Porteños, est une sorte de dico d’argot anglais/castellano, en vente dans les librairies de Buenos Aires. Il reprend un grand nombre d’expressions typiques avec des dessins pour imager les gestes bien argentins qui accompagnent certaines phrases. Buenisimo !

Source : Dos extranjeras inventaron un juego de mesa para aprender a hablar en “porteño”