C’est Gimena Abonassar, jeune conseillère municipale de 25 ans, qui est à l’origine de cette polémique : elle propose de créer des toilettes spéciales pour travestis dans les boîtes de nuit et les bars de San Martin (province ouest de Mendoza).

Photo : Ollografik

Les élus jugent ce projet discriminatoire alors que Gimena Abonassar s’explique : “Les filles se plaignent d’avoir à partager les toilettes avec eux et s’ils vont aux toilettes pour hommes ils peuvent être victimes d’abus”. Elle ajoute que son projet est soutenu par des groupes de travestis de la ville.

Cette mesure est mal venue, surtout de la part de celle qui se fit remarquer par l’instauration d’une loi très polémique, celle interdisant l’exposition de revues pornographiques chez les marchands de journaux de la commune.

Source : AFP