Comme beaucoup d´étudiants ou jeunes professionnels, vous pensez sérieusement à partir quelques temps à l´étranger, histoire de vous faire un peu d´expériences et de barouder sur de nouveaux territoires.

Photo – Source : quimpg

Même si vous avez quelques économies de côté, ce ne sera pas suffisant pour le “road trip” de vos rêves et l´idée de travailler à l´étranger pour arrondir vos fins de mois vous plait ! Il est donc temps de vous pencher sur la nature des démarches administratives à réaliser avant de partir.. ! C´est là que ça se complique, puisque la liste des documents à fournir pour un visa de travail est plutôt très longue, et d´ailleurs vous n´y comprenez déjà pas grand chose!

Faire un visa de travail peut en effet s´avérer compliqué…et long ! Avec beaucoup de patience et de temps, vous l´obtiendrez sans aucun doute, et ce visa sera de toute façon  nécessaire si vous comptez vous installer pour une longue période en Argentine (plus d’1 an). Mais si vous restez sur une période allant d’un mois à 1 an, ça ne vaut pas forcement le coup. Pourquoi ? Le temps moyen passé pour ce type de démarche est d´environ 4 mois jusqu´à obtention du visa, vous ne pourrez donc pas travailler durant cette période, pas très pratique sur vous restez 6 mois par exemple.

Optez donc pour la solution « visa working-holidays », très connu en Australie, ce visa (appelé Programme Vacances Travail) est maintenant effectif en Argentine. Cet accord bilatéral (car les Argentins peuvent aussi venir en France avec ce visa !) a en effet été signé entre la France et l´Argentine en Février 2011, et vous permettra de travailler et de voyager en toute légalité. Il a l´avantage d´être gratuit, donc profitez en, mais impose quelques conditions pour son obtention (valable seulement pour les personnes âgées de 18 à 30 ans, valable un an et non renouvelable).

Alors pour ceux qui hésitent encore, courez vite au Consulat car les places sont limitées !

Pour plus d´informations sur les démarches d´obtention, rendez vous sur le site du Consulat.