L’équipe d’Equinoxe est allée découvrir pour vous l’exposition Buenos Aires : Carte postale de nulle part”, au Musée de l’Immigration (Hotel de Inmigrantes), où est contée l’Histoire passée de la Belle Buenos Aires, terre d’accueil des migrants tout droit venus d’Europe. Pour la première fois en Argentine, VIK MUNIZ, artiste brésilien, y présente une exposition rassemblant plus de 90 œuvres. Celles-ci sont le résultat d’un travail spécialement réalisé pour la première exposition de l’artiste en Argentine. 

DSCN0432.JPG

Source Flickr – Vik Muniz – Leonel Ponce

BUENOS AIRES…

L’artiste Vik Muniz vous présente en ce moment, et ce jusqu’au 14 septembre 2015, une exposition retraçant la riche histoire de Buenos Aires sous toutes ses formes! Grâce à une juxtaposition de fragments de photos de lieux et d’endroits de la ville, Vik Muniz nous offre son point de vue sur cette ville cosmopolite, ouverte sur le monde… Vik nous invite également à une expérience visuelle et cognitive de reproductions d’images connues à partir des traces laissées en mémoire.

Portraits, photos de famille, objets personnels, maquettes, tout y est pour vous porter aux siècles derniers… L’exposition permanente du Musée de l’Immigration (Hotel de Inmigrantes), au même étage que l’exposition de Vik Muniz, est un bon moyen de se faire conter l’histoire de l’arrivée successive des migrants dans cette zone symbolique qu’est Puerto Madero.

… MAIS PAS QUE!

Vik Muniz est un artiste contemporain brésilien qui réalise des œuvres d’une façon bien surprenante, avec des déchets, de la confiture, du chocolat ou encore de la terre … Il photographie ensuite ses œuvres, composées à partir d’éléments périssables, afin de les immortaliser. Il aime aussi s’essayer à la reproduction d’œuvres célèbres d’icônes bien connues de l’art, comme par exemple La Joconde de Léonard De Vinci, ou  Marilyn Monroe selon Andy Warhol, mais sous forme alimentaire avec de la confiture

L’exposition “La Obra Buenos Aires“, actuellement au Musée de l’Immigration (lieu évocateur et des plus pertinents pour vous amener là où des millions de personnes sont arrivées au cours du temps) dans la zone symbolique de Puerto Madero, vous permettra donc de parcourir l’histoire tout en découvrant l’exposition de Vik Muniz.

Les portraits mis en exposition portent les stigmates de toutes les violences subies, du déracinement, de la dictature, et le deuil de toutes les disparitions de proches, ayant atterri par mégarde (parfois)  sur le continent américain. La résistance populaire née du manque de repères des habitants, liée à l’immigration, a montré la capacité des habitants de Buenos Aires à surpasser les difficultés, les crises, tout en étant fiers de leurs différences.

L’ARTISTE

Né en 1961 à San Pablo au Brésil, Vik Muniz partage sa vie entre New York et Rio de Janeiro.

Artiste contemporain avant tout, Vik Muniz est également reconnu pour son travail de photographe, lui permettant de garder un souvenir imagé de ces oeuvres éphémères (consistance périssable). Depuis plus de 20 ans, cet artiste de renommée internationale présente des  séries de photos de son travail  dans des musées du monde entier (Musée des Arts de Tel Aviv, Musée Long West Bund de Shanghai, le Musée d’Arts Nouveaux de New York, Musée d’Arts Modernes de San Pablo, Musée des Beaux Arts de Boston) parmi lesquelles : “Le meilleur de la vie”, “Les photos d’ordures”, “Après Warhol”, “Équivalents”.

En 2008, Vik Muniz a réalisé une série «Pictures of Garbage », série de sept images différentes, dont chacune est imprimée en deux formats différents. Celles ci représentent des travailleurs et habitants qui survivaient et vivaient dans une décharge. L’artiste a demandé aux personnes vivant dans ce bidonville de participer à son projet artistique afin d’obtenir une recette effective de son travail et de le reverser à ces personnes. L’artiste a choisi de réaliser leur portrait, dans un premier temps, en dessinant  au crayon sur un grand format, puis en positionnant différents matériaux pour recomposer l’image.

Où et quand?

MUNTREF : Museo de la Universidad Nacional de Tres de Febrero

Centre d’Art Contemporain, Hotel de Inmigrantes / Antarctica Avenida Argentine 1355, CABA

Pour venir en collectivos : 5, 6, 7, 9, 20, 22, 23, 26, 28, 33, 45, 50, 56, 70, 75, 91, 92, 100, 101, 106, 108, 115, 126, 129, 132, 143, 150, 195.

Du mardi au samedi de 11h à 19h

Entrée LIBRE et GRATUITE – visites guidées à 17h

Avis aux Francais : Vik Muniz expose également en ce moment

à Paris dans le Marais jusqu’au 1er août  !!