Hier, le 21 Juin, c’était le solstice d’hiver pour l’hémisphère sud. C’est à cette date que la communauté Mapuche célèbre la nouvelle année. Argentine-info vous dit tout sur cette célébration.

drapeau mapuche

Pourquoi le nouvel an Mapuche se célèbre le 21 Juin?

Le 21 juin c’est le solstice d’hiver, le jour où le soleil est le plus éloigné de la terre. C’est également le jour le plus court et la nuit la plus longue de l’année. Les communautés mapuches se réunissent alors du coucher du soleil jusqu’à l’aube. L’occasion pour eux de célébrer, réfléchir, partager des discussions, de la nourriture et renouveler leur engagement envers leur histoire et leur territoire.

Walter David Cañumil Sayuheque, Lonko, leader politique de la communauté Kona Niyeu à Río Negro, précise que chaque 21 juin le cycle naturel se renouvelle. Les jours commencent à avoir d’autres processus, le temps des semailles commence et celui de la récolte se termine.

“Nous l’appelons Wiñoy Tripantu, We Tripantu ou Wiñol Tripantu. Il s’agit du renouvellement d’un nouveau cycle, et non de celui imposé par le calendrier grégorien, si différent du calendrier naturel. Les communautés sont autonomes et chacune a donc sa propre célébration, spécifique à sa région. Celle de la zone andine, celle des vallées, des plateaux, de la zone proche de la mer, des rivières, et les cérémonies se déroulent entre le 21 et le 24, selon chaque communauté”, explique le Lonko.

Les autres célébrations lors du solstice d’hiver

Le 21 juin, d’autres cérémonies ayant une signification profondément sacrée et spirituelle pour le peuple mapuche ont également lieu. Comme le Katan Kawin par exemple, qui consiste à présenter officiellement les garçons et les filles au reste des familles mapuches. Le rite de présentation consiste en un Katan, le perçage des oreilles et la mise en place d’anneaux qui symbolisent le nouveau rôle social qui est assumé. En outre, dans certains cas, on leur donne leur propre nom d’origine. Ces noms peuvent alors être des noms philosophiques, qui ont parfois été rêvés par les parents, rêvés par les aînés et qui, pour une raison quelconque, n’ont pas pu être inscrits sur la carte d’identité.

nouvel an mapuche

Célébration du Wiñol Tripantu. Source Pinterest

La célébration, étape par étape

Walter dit que tout le monde, des nouveau-nés aux personnes âgées, assiste à la cérémonie du nouvel an mapuche. Les familles se réunissent dans un lieu sacré désigné par la communauté d’accueil.

Le planter de drapeau

La cérémonie commence avec le “planter du drapeau” où tous les invités sont présentés puis initiés à la cérémonie. Ils partagent alors une collation et préparent tout pour le dîner communautaire. On y partage les boissons et les repas chauds typiques de la région. Lorsqu’il fait nuit, les convives allument un feu qui restera allumé jusqu’à midi le lendemain.

Observation cosmique

Ensuite, après le dîner, l’observation cosmique commence, lorsqu’ une constellation que les mapuches appellent Prapagnaw, est située en un point central juste au-dessus d’eux. Après l’observation, des chants collectifs sont exécutés et les histoires commencent. Les anciens racontent alors des histoires qui font référence aux questions philosophiques, culturelles et politiques du peuple Mapuche.

Les Kimche, les chefs spirituels, coordonnent la cérémonie, qui est en effet planifiée plusieurs semaines à l’avance. Les Lonkos de chaque communauté se rencontrent et s’accordent sur les questions spirituelles et actuelles à discuter autour du feu sacré.

Le lever du soleil

Avant le lever du soleil et jusqu’à l’aube, on fait une prière collective où l’on demande et remercie. C’est le point culminant de la fête, car c’est là que l’on parle aux forces spirituelles des ancêtres et que l’on se projette en avant. C’est un moment où les énergies de nos ancêtres se déplacent, c’est un moment très intime, très familier.

Petit déjeuner et adieux

Après le lever du soleil, un petit déjeuner communautaire est partagé. Chaque communauté retourne ensuite sur son territoire, renforcée par la cérémonie ancestrale, dans sa lutte historique pour le territoire et l’autodétermination en tant que peuple ayant sa propre identité et son histoire.

Vous rêvez de voyager en Argentine pour en apprendre plus sur la culture Mapuche? N’hésitez-pas à contacter Equinoxe, spécialiste du voyage sur mesure en Argentine depuis 30 ans!

Cet article vous a plu? Vous aimerez aussi…