L’équipe d’Equinoxe a rencontré Françoise Lazcano-Cormeau, française dynamique et souriante, installée en Argentine depuis de nombreuses années déjà, et qui a lancé à Buenos Aires une entreprise de logement chez l’habitant.

Françoise

Une vie professionnelle à rebondissements, et depuis toujours, un même attrait pour l’étranger

Dès l’obtention de sa maîtrise de LEA, Françoise se tourne vers l’étranger. C’est d’abord en Angleterre qu’elle pose ses valises. Là bas, elle travaille au sein d’une filiale de Renault. De retour en France elle devient, toujours au sein de Renault, assistante marketing pour le grand export. Elle s’occupe alors, au quotidien, des relations avec les pays hors d’Europe comme la Turquie et la Slovénie, mais aussi et surtout l’Amérique du Sud.

Quand elle se rend en 1997 une semaine en Argentine dans le cadre de son travail, c’est le coup de foudre. Françoise demande rapidement à sa direction de l’y envoyer et quelques mois plus tard, la voilà installée au pays du tango. Elle trouve en Argentine une ambiance de vie, un optimisme et une chaleur de vivre qui lui correspondent parfaitement.

Pourtant, lorsque 3 ans plus tard son argentin de mari, rencontré entre temps, lui annonce sa mutation en Allemagne, elle décide de le suivre. Employée au sein du service formation d’un centre d’assistance européen, Françoise est alors incontestablement dépaysée par la rigidité allemande.

Mais dès 2005, elle retourne, avec mari et enfant, dans le pays de son coeur. L’Argentine est alors en pleine phase de reprise économique, et après la crise, l’ambiance est à la reconstruction et à la prise d’initiative. Françoise surfe alors sur la vague et met en place des projets qui lui tiennent à cœur. D’abord, en 2006, en s’engageant auprès de GreenPeace pour soutenir la « Ley de Bosques », visant à enrayer le déboisement dans le pays, souvent au profit des cultures de soja. Ce combat, pour lequel l’association obtient près de 1,5 millions de signatures, est une victoire. Ensuite, en réalisant son rêve de devenir entrepreneur, et en créant son entreprise : « Chez Juan en Argentine ».

Qu’est-ce que « Chez Juan » ?

Chez Juan en Argentine propose aux étudiants, aux stagiaires et aux voyageurs un logement chez l’habitant ou en appartement indépendant, à Buenos Aires et à Mendoza.
Les logements – Françoise en propose aujourd’hui une trentaine – sont triés sur le volet pour offrir aux clients un rapport qualité-prix des plus intéressants : tous situés dans des quartiers centraux et dynamiques, ils sont toujours propres, confortables, bien équipés, et facilement accessibles en transport en commun. Mais l’atout de Chez Juan, c’est avant tout l’hébergement chez l’habitant qui permet une immersion totale dans la culture argentine, un contact privilégié avec les locaux et des progrès certains en espagnol.

2 formules sont proposées par Françoise: l’une, de 11 euros par jour environ, comprend la location de la chambre seule, l’autre, de 16 euros par jour, inclut également la demi-pension. Il faut ajouter à cela une commission, indépendante de la durée du séjour, incluant une prise en charge à l’arrivée, des informations sur la ville, des conseils pratiques et, en option, le transfert depuis l’aéroport.

Le plus de Chez Juan, c’est aussi le suivi, qui est garanti tout au long du séjour et qui permet de disposer, sur place, d’un contact français. C’est ainsi, par exemple, que Françoise est venue à la rescousse d’un jeune étudiant qui, installé à Buenos Aires depuis 3 mois, avait tout simplement oublié de monter à bord de son vol de retour !

Si Chez Juan est aujourd’hui une micro entreprise, puisque Françoise est la seule à y travailler, avec l’aide précieuse de son stagiaire Bertrand, les perspectives d’avenir sont ambitieuses : augmenter le nombre de logement et peut être plus tard, proposer des stages en entreprise aux étudiants, qui sont parfois demandeurs.

L’Argentine, un coup de foudre ?

Si sa famille, la Bretagne et les 5 semaines de congés payés françaises manquent un peu à Françoise, l’Argentine est indiscutablement le pays de son cœur. C’est à l’université, en écoutant parler son professeur argentin de civilisation latino-américaine, que son intérêt pour le pays est né, et il n’a cessé de grandir depuis. Les paysages aussi vastes que magnifiques, l’optimisme de la population et la flexibilité du pays en sont quelques raisons parmi bien d’autres.

Des conseils éventuels pour les futurs entrepreneurs argentins ?

Pour créer une entreprise, il est d’abord important d’avoir une idée, que celle-ci propose un avantage qui permet de se démarquer sur le marché, et de bien la travailler, souligne Françoise.
Il faut, de plus, connaître les caractéristiques du pays dans lequel on s’installe, bien maîtriser la langue, et savoir s’adapter. En Argentine par exemple, il faut être conscient du passé économique mouvementé pour comprendre qu’il est difficile de se projeter. Il faut aussi être très flexible et … patient !

Rendez – vous dès maintenant sur le site Internet de Françoise : http://www.chezjuan-en-argentine.com/ !

Chez JuanDe gauche à droite : Bertrand le stagiaire, Françoise la vedette, et Emile et Philippine de l’équipe Equinoxe Online