L’équipe d’EQUINOXE ONLINE a rencontré dans ses locaux Marine. Elle travaille depuis peu pour la fondation Chacras de Buenos Aires. Elle nous a livré les missions et projets de cet organisme, très engagé dans le tourisme équitable.

L’histoire de la Fondation

Andréa Vega, argentine, s’est spécialisée à l’université dans le tourisme rural ce qui l’amène à écrire une thèse sur les communautés vulnérables argentines. Elle travaille maintenant depuis 5 ans avec les communautés et fonde Chacras de Buenos Aires, avec comme axe d’action le tourisme, comme moyen d’aide et développement.

Photo : Verger de l’hôpital psychiatrique Borda

Les missions de sa fondation se construisent autour du développement durable, en particulier de l’agriculture biologique, du tourisme équitable et de l’éco construction.

Il existe plusieurs communautés avec lesquelles intervient la fondation, dans et à l’extérieur de Buenos Aires, dont une à La Boca, une à Barracas. La fondation développe régulièrement de nouveaux projets, dont la mise en place d’un potager biologique dans un hôpital psychiatrique, comme approche thérapeutique pour la réinsertion des patients en voie de guérison.

Le parcours de Marine

Diplômée en France d’une licence communication puis d’un master communication jeunesse, Marine a toujours réalisé ses stages dans le secteur culturel et social.
C’est d’ailleurs en Argentine qu’elle vient faire son stage de fin d’études, à Barracas. Elle tombe amoureuse de ce pays dans lequel la liberté d’entreprendre est plus grande, les opportunités de créer, de réaliser des projets sont fréquentes et le cadre moins formel qu’en France. En Argentine, elle a le sentiment d’apprendre des choses tous les jours.

MarinePhoto : Marine

Marine est déterminée à rester dans ce pays où l’entraide est forte et les réseaux de personnes prêtes à aider les autres importants. Elle se sent utile dans ce contexte et c’est ce qui la motive au quotidien.

Elle travaille depuis 2 mois pour Chacras. Elle a créé le blog dès qu’elle a pris sa place au sein de la fondation, blog qu’elle anime en parallèle de la Fan Page. Elle est chargée de la communication et de l’image de la fondation et met en place les circuits touristiques.

Que propose la fondation ?

La fondation propose des circuits touristiques à un public sensibilisé au commerce équitable.
Ces circuits de quelques heures associent apprentissage et rencontres.

Il existe par exemple plusieurs circuits à Boca-Barracas, dont un de trois heuresqui permet de partir à la rencontre des artistes de ces quartiers.

Un autre circuit d’une journée existe dans le Delta avec un départ de Tigre.

Photo : Delta de Parana

Ces circuits se font par groupe de 5 ou 6 personnes afin de faciliter l’échange entre le public et les intervenants.

La fondation a aussi un rôle de conseil auprès d’autres organisations de Buenos Aires. Chacras de Buenos Aires se pose en effet comme une véritable réference du tourisme équitable argentin.

Quel financement pour la fondation ?

La fondation se finance grâce aux donations, au financement public, aux circuits organisés et à sa participation à des concours sur la thématique du tourisme équitable..
Elle a d’ailleurs remporté le concours « emprende » en 2008 qui lui a permis de recevoir le premier label d’agence de tourisme équitable, jusqu’alors inexistant et aujourd’hui difficile à obtenir.

Qu’en est-il du tourisme équitable en Argentine ?

Contrairement à la France où il s’agit davantage d’un phénomène de société, Marine nous explique que la question du développement durable commence à faire son apparition en Argentine, et qu’il faut que cela devienne une priorité au sein de la population.

Pour plus d’infos, consultez le site de la fondation www.chacrasbue.com.ar ou le blog, en construction, http://chacrasenbuenosaires.over-blog.com
La fondation est aussi présente sur Facebook via sa Fan Page « Charcas de Buenos Aires ».